Forum de discussion et d'entraide autour de l'équitation
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les déplacements latéraux

Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam
Admin
avatar

Messages : 238
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 28

MessageSujet: Les déplacements latéraux   Dim 26 Juil - 23:17

2007 - 2008



Les Déplacements latéraux.


Les appuyers au galop des cavaliers de grand prix vous font rêver?? Vous vous dites que ce n'est pas à votre portée et que jamais vous n'arriverez à comprendre le mécanisme de cet exercice. Détrompez vous les cessions à la jambes et les appuyers ce n'est pas complexe, et avec un peu de travail vous réussirez facilement à faire croiser ses membres à votre monture à l'image de vos idoles! Certes vous ne vous déplacerez pas directement au galop mais un travail sur plusieurs mois donnera de bons résultats! Attention à ne pas vouloir aller trop vite !


Anky Van Grusven --------------------- Andreas Helgstrand
& Salinero --------------------------------- & Casmir



POUR LES ELEVES

Pour apprendre les déplacements latéraux il faut y aller graduellement et par étape, il ne sert à rien de commencer par le plus complexe et d’échouer directement, vaut mieux viser moins haut et augmenter ses prétentions au fil des progressions ! Il y a selon moi trois étapes qu’il faut assimiler dans le bon ordre, il ne suffit pas de les expérimenter une fois pour passer au niveau supérieur, non il faut réellement comprendre, sentir, et vraiment intégrer l’exercice avant de passer à plus dur
.

Etape 1 : Chasser les hanches

Je vois déjà la tête de certains : on a été sélectionné pour Trainings Helps alors c’est bon chasser les hanches merci bien.. Hop hop hop très chers élèves ne laissez pas vos prétentions entraver la route de vos progrès, soyez humble et solidifiez vos bases avant de vouloir jouer dans la cours des grands sinon un jour vous tomberez de haut !

Le but de l’exercice -> Le but de cet exercice n’est pas d’apporter quelque chose au cheval non, l’objectif est de faire sentir au cavalier l’engagement du postérieur externe sous la masse de son cheval, qu’il s’imprègne de cette sensation pour pouvoir la reconnaître lorsqu’il se lancera dans les étapes suivantes.

Les aides -> Pour ce premier pas dans les déplacements latéraux les aides ne sont pas très complexes. Sur la piste assurez vous que votre cheval est droit, calme et en impulsion puis faîtes une rêne d’ouverture externe ainsi qu’une jambe isolée externe, la première ramènera le bout du nez de votre cheval vers l’extérieur et la seconde chassera les hanches de la piste vers la piste intérieure. Attention ce n’est pas encore fini il reste à activer votre jambe intérieure à la sangle pour entretenir l’impulsion et l’engager à continuer le mouvement en avant ce qui est très important. Votre rêne intérieure doit tout d’abord céder pour permettre au cheval d’obéir à la rêne extérieure puis va venir réguler le pli de votre monture. Attention à ne pas faire trop d’angle par rapport à la piste !! Vous devez sentir dans votre assiette le postérieur qui s’engage fort dessous et qui va pousser le reste de la masse vers la piste intérieure !

    Evil or Very Mad Ne bloquez pas vos mains ! Vous devez absolument suivre le balancier de l’encolure au pas !


Quand passer à l’étape suivante ?? -> Lorsque dans votre assiette vous arrivez à sentir le postérieur passer dessous et forcer et ce aux deux mains et sans perdre le mouvement en avant ! Il faut toujours maintenir l’impulsion !!

Etape 2 : Les cessions à la jambe

Le but de l’exercice -> La encore le but est de vous faire sentir le mouvement que vous devrez rechercher plus tard dans l’appuyer. Vous vous demandez pourquoi cet exercice puisque l’on a déjà sentit avec celui d’avant et bien en fait la cession à la jambe est l’intermédiaire entre les deux exercices :
- La cession à la jambe est plus difficile que le fait de chasser les hanches car elle se fait sur un doubler de ce fait la piste n’est plus la pour vous aider à canaliser un côté de votre cheval puis il faut réussir à emmener les épaules et les hanches en même temps.
- La cession à la jambe est plus simple que l’appuyer par le fait que les épaules et les hanches n’ont pas la même orientation en effet la cession ne demande pas l’incurvation, hors c’est ce qui est le plus difficile dans l’appuyer ! La cession à la jambe est facile à réaliser pour le cheval, dans un pré en liberté si votre monture à les épaules à gauche elle aura les hanches à droite et la cession va en ce sens.

Les aides -> Sur la piste assurez vous que vous contrôlez bien la vitesse de votre cheval et que vous avez bien le pli vers l’intérieur, dans la longueur (ou la largeur) faîtes un doubler il faudra à l’avance choisir de quel côté partir. Pour faire ce choix un peu de réflexion est nécessaire : si vous étiez piste à main droite, vous aviez donc le pli à droite ( donc le bout du nez de votre cheval à droite !) sachant que dans la cession à la jambe le bout du nez est du côté opposé au déplacement, il serai judicieux de partir en déplacement latéraux vers la gauche ce qui éviterai d’avoir à changer le pli de votre cheval ( inversement à l’autre main).
Ce problème résolu il ne vous reste qu’à enclencher et maintenir le déplacement, pour cela :
- Jambe isolée extérieure qui va pousser les hanches
- Jambe intérieure à la sangle qui entretien l’impulsion
- Rêne intérieure qui cède et régule le pli
- Légère rêne d’appui extérieure pour emmener les épaules

Les erreurs les plus fréquentes ->
° Un cheval qui ignore la jambe isolée et qui donc n’emmène pas les hanches
° Les épaules qui s’échappent trop
° Un cheval qui précipite

    Twisted Evil Tenez dans votre dos et vos épaules plutôt que de bloquer vos mains.
    Twisted Evil Agissez de manière discontinue


Etape 3 : Les appuyers

Le but de l’exercice à votre niveau -> Commencer à appréhender les concours de dressage, acquérir de solides bases dans l’exercice qui vous servira à un niveau plus haut pour le travail du cheval puis du jeune cheval.

La difficulté -> Comme je l’ai déjà expliqué la plus grosse difficulté de l’appuyer est l’incurvation nécessaire à l’exercice ce qui est difficile pour le cheval, dans l’appuyer le cheval doit forcer, alors que dans la cession le mouvement est pour lui plus naturel. Emmener les épaules et les hanches du même côté voilà ce qui vous posera soucis.

Les aides -> Sur la piste travaillez votre pas il ne s’agit plus de marcher, il faut de l’impulsion, de l’incurvation, de la mise sur la main, et de la rectitude. Ce sont des notions difficiles mais elles sont nécessaires ! Comme pour la cession à la jambe il faut faire un doubler dans la longueur ou la largeur , marcher droit sur une ou deux foulées puis déclencher et entretenir le mouvement… mais dans quel sens ?? La différence entre la cession à la jambe et l’appuyer étant l’orientation du bout du nez de votre cheval dans l’appuyer il doit être dans le sens du déplacement donc si vous êtes à main droite vous êtes incurvé à droite et il est judicieux de partir en appuyer vers la droite ( inversement à gauche ) !
Dans l’appuyer les aides sont les même que celles de l’incurvation, la seule chose qui change étant les dosages !
- Jambe isolée extérieure active de façon discontinu qui pousse les hanches
- Jambe intérieure à la sangle qui entretient l’impulsion
- Rênes extérieure qui cède et régule le pli
- Rêne intérieure tendue mais passive
- Regard et buste légèrement dans la direction du déplacement

Si vous devez freiner les épaules de votre cheval essayez d’abord de le faire grâce à votre assiette puis si cela ne suffit pas agissez de façon discontinue sur votre rêne extérieure tout en gardant vos jambes.

POUR LES PROFESSEURS


Chers professeurs de Trainings Helps vous devez déjà maitriser plus ou moins cet exercice l’utilité pour vous de cette fiche est de comprendre comment vous servir de cet exercice pour apporter quelque chose à vos jeunes chevaux, et de revoir les aides citées précédemment en les affinant pour un résultat plus fluide !

L’intérêt -> Vous vous doutez que l’appuyer ne sert pas seulement à faire joli en compétition, et si c’était le cas détrompez vous !

Tout d’abord pourquoi l’appuyer et pas la cession ?? Parce que la cession n’apporte rien au cheval (pas d’incurvation), elle apporte au cavalier, votre but étant de former votre jeune cheval le choix est donc vite fait.

Ensuite quel est le but d’un appuyer ??
- Un : De faire passer le postérieur extérieur sous la masse de sorte à ce que le cheval s’appui sur ce postérieur, mette du poids dessus.
- Deux : Que le postérieur interne s’écarte après que l’externe l’ai croisé ! Mais ceci est très difficile pour le cheval, ce n’est pas naturel pour lui, et cela lui demande un gros effort. Cet objectif n’est pas à viser au départ du travail du jeune cheval !

Pourquoi mettre du poids ainsi sur les postérieurs ?? Pour que votre cheval gagne en équilibre et répartisse harmonieusement son poids. Sans cela vous aurez beaucoup de mal à obtenir l’incurvation aux deux mains avec facilité

Système progressif -> L’appuyer est un exercice difficile pour votre cheval, il faut bien le comprendre. Dans un premier temps ne vous occupez pas du devant, vous cherchez l’engagement du postérieur alors si votre cheval n’est pas sur la main, même s’il a la tête haut perché ce n’est pas grave félicitez le travail que vous sentez derrière, des que vous sentez ne serai ce qu’une seule foulée de correcte caressez, vous pouvez même lâcher les rênes laisser à votre montures deux minutes de repos rênes longues ! Une fois que votre cheval aura plus de facilité derrière vous vous occuperez de devant ! Dans les premiers temps il sera difficile pour votre cheval d’engager correctement, mais ce n’est pas grave, ne le braquez pas car il aura quelques douleurs mais parfois insistez un peu ne serais ce que deux foulées supplémentaire. Alternez et variez le cheval ne vous fixez pas une heure sur l’appuyer !!

Les conditions -> Vous l’aurez bien compris que sur un jeune cheval avec un cavalier confirmé il y a des conditions différentes à obtenir pour optimiser l’exercice. La base des bases est la décontraction : déplacer latéralement sur un dos contracté qui ne fonctionne pas n’apporte RIEN à votre monture a si ! Quelques courbatures inutiles ! Vous devez vous assurer que votre cheval est décontracter ainsi vous aurez plus de souplesse et moins de résistance. Avant de vous lancer il faut que votre cheval ai cédé dans sa nuque et dans sa bouche du moins avant d’enclencher le mouvement. L’impulsion est absolument nécessaire, il faut du mouvement en avant pour pouvoir ensuite aller de côté ! Bien entendu il vous fait de l’équilibre, un cheval sur les épaules ne pourra faire correctement ses appuyers, pour vérifier cela faites dans la longueur quelques transition descendantes dans l’allure puis repartez.

Impulsion
Décontraction
Mise sur la main
Soumission aux aides
Equilibre


Les aides ->

Citation :
- Jambe isolée extérieure active de façon discontinu qui pousse les hanches
- Jambe intérieure à la sangle qui entretient l’impulsion
- Rênes extérieure qui cède et régule le pli
- Rêne intérieure tendue mais passive
- Regard et buste légèrement dans la direction du déplacement

Reprenons un peu cela en détail :

    Twisted Evil Une paire d’éperon n’est pas à négliger, n’oubliez pas que ce n’est pas un outil barbare mais une aide de travail précieuse qui doit être utilisée avec tact.


Votre jambe isolée doit être faite de manière discontinu pour que votre cheval ne se blase pas et continu a écouter ce que vous demandez. Si votre cheval rechigne à engager son postérieur sous la masse il faut affermir votre action sortez votre pointe de pied et attaquez avec l’éperon sans férocité mais fermement ! Il ne s’agit pas de punir votre monture mais de la solliciter plus activement.
Votre jambe intérieure à la sangle sert non seulement à entretenir l’impulsion par son action discontinu mais elle a un autre rôle majeur : elle doit recevoir l’incurvation. Ne négligez pas cela car c’est très important en effet lorsque vous bougez un côté il faut fixer l’autre ! Elle a ce rôle non seulement lorsque vous travaillez sur la piste mais également lorsque vous êtes en déplacement latéral.
Votre rêne intérieure est passive, il faut la garder tendu les doigts ouverts.
Votre rêne extérieure doit bien entendu céder pour permettre l’incurvation puis elle régule le pli de sorte à ce qu’on ne voit que l’arcade du cheval et non pas toute sa tête ! Vous vous demandez alors comment emmener les épaules à leur place pendant le déplacement .. Voilà la solution plus de rêne d’ouverture ou de rêne d’appui, ce temps est révolu pour vous ! Vos deux mains à hauteur égale vont légèrement emmener les épaules dans la direction souhaitée, les deux mains se déplaçant de quelques centimètres de la même manière vers cet endroit. Lorsque vous devez freiner les épaules c’est avec l’assiette puis la rêne extérieure de façon discontinue !
Pour le regard c’est aussi très important car vos yeux vont se tourner vers la ou vous voulez aller, dirigeant ainsi votre buste et déplaçant votre assiette, cela servira à préparer votre cheval, à l’avertir de ce que vous allez lui demander.

Très important : L’ASSIETTE !!

Voilà une notion qu’il va absolument falloir intégrer dans votre équitation : dans l’appuyer le poids de votre corps doit être dans le sens du déplacement sinon vous êtes dans le faux ! Faites bien attention à cela !!



Chers professeurs n’oubliez pas que votre cheval est jeune et que l’apprentissage doit être progressif dans un premier temps vous aurez des résistances, ne braquez pas votre cheval, passez à un exercice plus facile félicitez puis revenez aux appuyers.

Texte sous Copyright by Myriam entièrement écris par Myriam
Pour utiliser ce texte : Demande par MP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://my-horse-word.forumactif.com
 
Les déplacements latéraux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déplacements latéraux
» [Matière] Caches latéraux
» Les 23 du forum: les arrières latéraux
» deux latéraux en poulie
» A la recherche d’un peu de finesse…

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jenseits Hilfe :: Sur les Traces d'une Plus Belle Equitation :: Fiches Techniques :: Dressage-
Sauter vers: