Forum de discussion et d'entraide autour de l'équitation
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On apprend à se connaître, et on formera une vrai équipe

Aller en bas 
AuteurMessage
Altaïr

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 27
Localisation : Suisse

MessageSujet: On apprend à se connaître, et on formera une vrai équipe   Dim 11 Oct - 23:49

11 Octobre 2009



Flash Back

Altaïr a été arrêté deux semaines. Car un dimanche, lorsque je l'ai lâché sur le paddock, il a profondément disjoncté et durant dix minutes il a fait le foufou ( j'en ai dailleurs fait de beaux clichés ) ce qui est rare pour lui depuis qu'il a été castré, c'était la première fois que je le voyais faire en faite. Il se prenait la diagonale à fond au galop et nous plaçait 4 changements de pieds, avant de s'arrêter au carré dans le coin, pour faire un demi tour sur les hanches et repartir à fond comme un fou.
Bref, il était magnifique, mais le lendemain il était pas droit, pas franchement boiteu, mais pas franchement droit non plus. Donc repos, je suis partie le promener en main, seulement Lana ( la chienne d'Alain ), est venue avec nous, et elle a une sale manie de se mettre au milieu de la route qu'on doit traverser et quand on l'appel pour revenir, elle se couche au milieu, donc avant de traverser la route, je la tient, tout en tenant la longe que j'avais accroché à Altaïr de l'autre main. Et forcément, un camion nous passe devant, forcément, Altaïr qui a peur des voitures a paniqué à fond et s'est mis à nous tourner autour à moitié au trot et au galop. Bref, ça a été le gros bordèle, donc on a finit la promenade avec un cheval qui me sautait dans les bras pour tout, même pour les vélos qui passaient à côté. Donc longer l'autoroute, ça l'a pas fait non plus.

Bref, le lendemain il était juste complètement boiteu.
Voilà trois jours d'inquiétude ( et oui, il en faut peu pour m'inquiéter ) où il faisait pré le matin et marché le soir, et doucher l'antérieur gauche. J'ai donc fait venir l'ostéopathe qui a pu venir samedi pour le remettre en place. Mais entre temps il avait arrêté de boiter ( il a boité vraiment fort entre mardi et jeudi, vendredi il était comme lundi, pas franchement boiteu, mais pas franchement droit ). Samedi, ostéopathe donc, qui le remet en place. Il n'avait jamais été manipulé et avait la deuxième cervical ( derière les oreilles ) vraiment coincé, ce qui pouvait gêner l'incurvation et peut-être pourquoi il avait tendance à tirer au renard. Ainsi que d'autres endroits "moins" grâve. Donc voilà encore une semaine de repos complète.
Il s'est fait vacciné lundi également.

Donc en tout deux semaines à passer entre pré et marcher.

On a commencé à le retravailler donc que hier ( 10.10 ), je l'ai longé au pas et au trot, tranquil pour voir comment il allait, mais il était complètement droit ! Ouf, c'est déjà ça de bon ! Puis ensuite, Alain l'a pris en premier car il voulait voir et sentir comment il allait. Puis j'ai pu le prendre un moment. On l'a en tout monter 35 minutes.
Car Altaïr était passablement raidouille, complètement droit, mais on sentait que les voltes de dix mètres c'était dur, que les pas de côté il ne savait plus ce que c'était. Par contre, vouloir attaquer les autres chevaux, et chanter les juments, ça c'était bon ... Hum.
Bref, on était en gros 10 dans le manège, Dalton qui était toujours sur le même cercle que nous, c'était un peu ... rude. Mais le bonheur de le monter était juste tellement là que même s'il était pire que ça, j'aurais aimé.

Donc en gros, Alain m'a conseillé de bien le marcher avant et après l'avoir monté ( je le marche toujours en général 15 minutes avant et après, car comme on dit : le temps que tu perds maintenant à le marcher, tu le gagneras sur son espérance de vie ). Egalement de recommencer tranquillement, ne pas trop forcer, et travailler l'incurvation avec une attitude basse. Il serait à nouveau souple dans quelques séances.

Fin Explication

Donc aujourd'hui je avis pour le monter seul. J'adore monter les dimanches, y a pour ainsi dire personne ♥️ après m'en être occupé, et il semblait de bonne humeur et calins, je finis de le préparer et direction le manège. dedans il y a trois chevaux, Minuit ( camargue ) qui est hongre, et deux ponettes ( Emeraude et Oréale ), je commence par marcher le mien tranquillement au pas en restant à côté pendant cinq minutes pour le détendre. Là il commence déjà à faire l'andouille et à chanter les juments ... Hum. Je le punis à chaque fois, il faudra bien que ça lui passe un jour. Puis je monte dessus et le marche encore dix minutes rênes longues. Pendant ce temps, les trois autres chevaux sortent. Me voilà seul dans le manège, écoutant Florent Pagny très fort ( le nouveau CD ). Je commence par le chauffer au trot enlevé avant de commencer l'incurvation au pas. Le trouvant toujours mieux lorsqu'il est chauffé au trot. Il a pas mal de peine pour s'incurver, mais tout de même moins que hier. Après l'avoir trotter un petit moment, je repasse au pas et travail pas - arrêt - pas. Hum, on fait pas de commentaire, les arrêts ne sont pas franchement carré, je suis presque obligée de les retoucher à chaque fois pour les avoir juste. Puis à travailler sur l'incurvation, d'abord le cercle que je viens rétrecir petit à petit pour avoir une petite volte et recommencer à ragrandir. Plus il se chauffe plus il devient agréable.
Après l'avoir travailler aux deux mains sur les épaules en dedans, je commence le trot assis. Lui qui en général est très assymétrique ( il a toujours été mieux à droite que à gauche ), je le sens plus symétrique, certe toujours raide, mais en regardant dans le miroire il engage plus, les allures sont plus déliées ( à savoir qu'il a un dos un peu long et a toujours eu de la peine à engager, ce qui semble être bien arranger avec l'ostéo' le reste viendra avec le travail ).
Au trot, je travail peu de choses, si ce n'est l'incurvation sur des voltes de différentes taille, le reste, je sens qu'il n'est pas prêt de le donner pour le moment.
Le tout dans une attitude plutôt basse en faisant gaffe de ne pas l'avoir encapuchonné.
Puis je galope. TAYAUUUU, il est super câlme, mais on sent qu'il a pas bossé depuis deux semaines, pour me faire plaisir, je prends la longueur en allongeant, Wouaw ! Il se donne le loulou, il en a envie autant que moi apparement. A la fin de la longueur, je le reprends et le passe au trot et dans l'autre longueur, je me met au trot enlevé et avance très légèrement mes mains et avec le bassin, départ au trot allongé ! Je l'avais jamais vu ainsi ! Ses allures sont devenues beaucoup plus aériennes, souples !
Apparemment le galop a finit de le dérouiller et il m'a sorti un trot allongé incroyable ! WOUAW ! A la fin de la longueur, rênes longues, caresses, bonbon.



J'en suis encore estomaquée maintenant, pour vous dire.
Puis, après un moment rênes longues de repos, je reprends les rênes et recommence.
Comme je me suis faite plaisir à fond avec ! Il semblait s'être réveillé après ce premier galop et ensuite il suffisait dun appel de langue pour le faire partir.
Bon, j'avoue que je me suis aussi faite avoir, à un moment, je galopais et arrivée en C je fais un Ohh pour le passer au trot, je m'assied un peu plus dans la selle et SCRATCH, me voilà arrêté.

- Oups, j'ai trop fait ohhh -
Et oui, les arrêt c'est ce qu'il préfère XD et comme il écoute beaucoup à la voix et à l'assiette, je me fais encore régulièrement piegée Xd.

Puis pour finir, je décide de faire les diagonales au trot et en X de demander les départs au galop, bon, il m'a fallut pas mal de tentative pour éviter qu'il ne se traverse ou pour qu'il ne trotte pas allongé, mais après deux départs correctes, je m'arrête, descend, caresse, enlève la selle et le marche.
Il a tellement bien été aujourd'hui ♥️
Ensuite, départ pour le parc où je le laisse un moment, qu'il puisse se rouler et manger un peu d'herbe.



Points positifs : Il a des allures plus souples, je le sens mieux dans ses "baskettes". Il cède plus facilement dans la machoire et dans la nuque. Il était motivé et je me suis vraiment faite paisire !
Points négatifs : J'ai toujours l'impression de ne pas céder dans la main, de continuer à jouer lorsqu'il cède, au lieu de moi même céder lorsqu'il est bien. Je regarde toujours le sol .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 27
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: On apprend à se connaître, et on formera une vrai équipe   Lun 12 Oct - 21:17

12 Octobre 2009




Aujourd'hui, c'est Alain qui travail Altaïr, comme tout les lundis en faite. Ayant décidé que pour le bien d'Altaïr et une meilleure progression, ça lui ferrait du bien d'être travaillé régulièrement par un professionnel.

Je commence donc à le chauffer alors qu'il est brossé nickel. Mais j'avais juste aucune envie de le longer, la longe, c'est pas ma copine, en longe, il est mou et je n'arrive pas à le mettre en avant. Je le marche donc cinq minutes à pied avant de monter dessus et de le marcher encore dix minutes rênes longues.
Je le chauffe ensuite au trot enlevé, manque de chance, j'avais la selle d'Alain et forcément les étriers sont plus long et impossible à régler. J'ai donc du chauffer au trot enlevé sans étrier. ça m'a achevé je crois XD J'étais ravie de repasser au pas et de ne plus trotter Razz.

Ensuite, Alain l'a pris. et moi je suis restée au milieu pour regarder et écouter tout ce qu'il me disait.

Donc au travail, il le met à l'effet d'ensemble et à l'effet de ceintrage, c'est assez impressionnant de voir comment réagit le cheval. ça fait depuis quelques leçon déjà qu'il le met à l'effet d'ensemble ( qui tue le mouvement ) et on voit que ça commence à prendre forme, car les arrets se font sur les éperons s'il ne répond pas à la voix ( mais c'est rare qu'il ne réponde pas à la voix, les arrêt c'est vraiment son truc XD) et le cheval cède immédiatement. Puis à l'effet de ceintrage, voir comment le cheval s'incurve d'un coup, c'est zarbe'. Mais ça avance bien également !
Enfin, de toute façon, le cheval sera mis à ça, mais je n'aurrais pas le droit de m'en servire, et d'un coté tant mieux, c'est des aides tellement puissant qu'il faudrait pas que je puisse faire n'importe quoi avec. Mais au moins je voix comment ça se fait, à quoi ça sert, et c'est super intéressant !

Il m'a conseillé de vraiment bien l'incurver, de le rendre " chewing-gum" car il n'a jamais été super souple. Donc de travaillé sur des épaules en dedans avec beaucoup d'incurvation, surtout à gauche, où il est plus raide.

Puis ensuite, il m'a montré comment faire les flexions à la Baucher car ça va beaucoup aider Altaïr. Il les a donc fait lui à pied, en commençant à les faire à l'arrêt, d'un côté puis de l'autre, puis ensuite au pas. Le tout en gardant bien les oreilles sur la même ligne, qu'il ne se torde pas la tête.

- Il faut que le cheval cède dans la machoire, car s'il ne cède pas dans la machoire, c'est un viol. Le cheval te donne sans le vouloir, il se raidi. Et si le cheval se raidi, il ne travail pas bien, s'il se raidi, ça ne sert à rien de le travailler. S'il se raidit dans la bouche, c'est qu'il se raidi dans sa tête. C'est dans sa te^te qu'il faut influencer. Rendre le travail positif. Il faut faire tout ce que tu fais avec un cheval qui mastique, mais pour cela, pas de solution, tu dois rendre dans la main, avoir un cheval souple, attentif. Avec toi. -
Voilà en gros ce qu'il m'a dit.

Puis ensuite, il m'expliqua que parfois, les flexions étaient nickel à pied, mais dès qu'on le faisait à cheval c'était galère car juste le cavalier raidissait le cheval. Donc je suis montée sur Altaïr ( sans étrier, on a retirer les étrier et étrivière ), et je ne faisais rien, Alain avait les rênes et faisait lui même les flexions. Ravie de voir que le coco n'était pas plus stressé ou raide lorsque j'étais dessus ! On les a fait à l'arrêt, au pas, et on a même pu le faire au trot.
Ensuite, j'ai pu essayé moi les flexions à la Baucher, d'abord à l'arrêt.
Là, j'avais tendance à trop le coincé sur ma rênes exterieur, donc à ne pas le laisser aller assez loin dans l'incurvation, et à ne pas avoir ma main exterieur prête à agir si le cheval tordait sa tête. Mais avec l'oeil critique d'Alain, je me corrigea rapidement.
Après les avoir faite à droite et à gauche, à l'arrêt, je tente de les faire au pas. Le truc compliqué je trouve, c'est qu'il les fait bien, mais c'est souvent du "viol" ( terme qu'on utilise souvent pour dire que le cheval ne les donnait pas "de lui même" ) car il ne mastiquait pas, était coincé de la machoire. Mais avec l'aide d'Alain, il se remet à mastiquer Very Happy.

Bref, il m'a dit qu'on le ferrait régulièrement dans les prochains cours, que pour le moment il fallait que je les fasse uniquement avec lui, et plus tard, je les ferrais seule. Car ces flexions c'était vraiment quelque chose de très utile. Comme on le dit, Baucher était un ostéopathe avant l'heure !

Souvent Alain me dit que ces flexions ont sauvé Fidelio, son premier cheval, cheval qui était prévu pour la taureaumachie, monté en pelham, raide au possible, peur des vaches, et surtout, extrêmement crispé de partout. Et à le voir ce qu'il est devenu ( bon, maintenant il se fait vieux ), il donnait un superbe pas espagnol, tout les exercices de bas école, mais surtout, le tout dans une décontraction extrême. Enfin, le niveau où Alain l'a mis et cette relation qu'ils ont, il faut le voir car je saurais pas l'expliquer, mais c'est quelque chose de vraiment beau à voir.

Donc bref, tout ça pour continuer, en disant que justement, avec ces flexions, comme Altaïr mastiquait plus, je sentais beaucoup mieux lorsqu'il fallait céder. En faite car lui cédait aussi plus franchement !

Points négatifs : Le trot enlevé sans étrier c'est de la torture !
Points positifs : J'ai adoré cette séance ! que ce soit le début où à le regarder monté, j'ai plus fait de théorie avec l'effet d'ensemble, effet de ceintrage, ou ensuite avec les flexions et de pouvoir essayer, de me dire que c'est ce qu'il faut pour mon coco ! et d'arriver également à mieux sentir quand céder !
Et en faite, ces deux autres leçons l'ont vraiment déraidi, on ne voit plus la différence avec, il y a deux semaines !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 27
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: On apprend à se connaître, et on formera une vrai équipe   Mar 13 Oct - 21:46

13 Octobre 2009


Je voulais aujourd'hui aller me promener, mais il pleuvait Sad donc bon, une ballade sous la flotte ça me branche tout de suite pas du tout. Donc je compte le travailler, forcément, il allait tellement bien hier et avant hier que j'étais encore sur mon petit nuage.

Le voilà préparé donc et après l'avoir marché à pied et mis la musique à fond, je monte dessus et continue de le marcher. Avant de commencer le travail, je trotte pour chauffer car en plus il faisait froid, donc détente au trot enlevé sur des rênes longues ou presque avec un Altaïr pas du tout motivé.

Ensuite, commence le travail. Au pas, en place j'ai déjà de la peine à l'avoir dans l'impulsion ( vous vous rendrez très vite compte qu'Altaïr est un cheval très ... peu réactif. Il est pas froid car lorsqu'il est mis en route il réajit à un simple appel de langue, mais lorsque je n'arrive pas à le mettre en route au début du boulot, j'suis foutue... ) et je travail les transitions pas - arrêt - pas . En voulant un cheval qui cède dans la nuque, machoire et arreté carré. Bref, les arrêts carré c'est pas mal, à part quelques un que je dois corriger, mais pour le faire céder dans la machoire.. En gros, un arrêt durait 3 minutes, ne repartant pas tant qu'il ne mastiquait pas.
Après plusieurs arrêt, j'introduis les épaules en dedans. Je les ai fait donc sur les longueurs, sur trois piste avec énormément d'incurvation, comme m'a conseillé Alain le jour d'avant. Et là j'ai été étonné de le voir exécuté si bien, mais encore une fois, il est nickel mais ne mastique pas => mauvais.
Ne désespérant pas, je continue toujours à introduire des arrêt où j'attends quil mastique avant de repartir.

Ensuite, je commence le travail au trot en le mettant en avant au trot enlevé, puis ensuite je le reprends, et lui sors et lui entre les hanches sur le cercle, ça a bien été, j'ai été ravie de voir qu'il allait tout de même assez bien à gauche, son côté difficil. Mais là pareil, il ne mastique pas, mais ça ne m'a pas étonné, si je n'y arrive déjà pas au pas, dur de l'avoir à l'arrêt. Puis travail des épaules en dedans sur les longueurs avec toujours beaucoup d'incurvation et là, un cheval qui machouille son mors sur la fin de la longueur, immédiatement, je l'ai mis rênes longues et caresse.

En faite, Altaïr est mis au pas d''après Alain, mais le pas c'est pas mon allure fétiche, je préfère le bosser au trot, je me sens plus à l'aise, bien qu'aujourd'hui je n'arrivais pas du tout à me mettre avec. Dans le pas je perds trop l'impulsion et du coup je me retrouve à pousser tout le temps ou presque et forcément on ne peut rien faire, donc penser qu'il va machouiller, j'peux rêver encore longtemps xD.
Ensuite j'ai galopé un peu, au galop, il se tient bien et il était motivé, donc je l'ai galopé sur les longueurs en allongeant puis en reprenant sur le cercle au bout et en me faisant plaisir avec les galops - arrêts.
J'ai tenté également les galops - pas, mais il n'y arrive pas, pas encore assez assoupli, musclé, il marque le temps d'arrêt. Mais pour en avoir parler avec Alain, je n'ai pas à m'inquiéter, d'ici à quelque temps il va réussir, pour le moment, même s'il marque le temps d'arrêt, le mettre directe au pas, l'avoir placé et ensuite rendre les renes.

Mais le sentant vraiment pas motivé et recommençant les transitions trot - arrêts et surtout, en ne faisant rien de bon, j'ai attendu un arrêt où il a vraiment mastiqué immédiatement en étant nickel pour descendre et laisser sur ça.

ça c'est du grand Altaïr, personne ne l'aimait vraiment pour ça : Il fait tout bien, mais il le fait très mécaniquement, il fait une épaule en dedans juste parfaite, sur trois piste, placé, mais il ne la donne pas vraiment, il la fait juste parce qu'il faut la faire et qu'il sait la faire.
Après je me dis que ça fait aussi beaucoup pour lui, il a été juste extra deux jours de suite, alors le troisième est un peu dur...
Donc demain on fait cours avec Alain, mais jeudi ce sera repos, peut-être longe, ballade si le temps le permet, ...

Points positifs : Le seul point positif que je voix c'est qu'au moins je n'ai pas abandonné, j'ai perseveré même s'il me fallait prendre trois minutes par arrêt pour l'avoir qui mastique.
Points négatifs : Tout le reste xD... Je pense que si j'aurais réussi à le mettre en avant dès le début, ça aurait mieux été, mais là du coup je me retrouvais à pousser tout le temps avec un cheval qui s'en contre fiche. Donc ça un peu "plombé" la séance. Ne pas avoir réussi à "être avec ".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Altaïr

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 10/10/2009
Age : 27
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: On apprend à se connaître, et on formera une vrai équipe   Lun 19 Oct - 23:53

19 Octobre 2009



PS : non, il ne faisait pas un crottin xD, il se tient de plus en plus avec ce port de queue, j'sais pas pourquoi m'enfin bon ... j'vais pas me plaindre Razz
Z'avez vu, il a pris de belles rondeurs Very Happy



On tente nos premières flexions à pieds seuls... Et ça fonctionne Very Happy


Mais quelle grâce ♥


Je sais, j'ai les baskettes... Pas envie de mettre mes bottes, mais je me suis faite engeulée, je le monterais avec mes bottes la prochaine fois, promis, même quand je suis à cru

Je n'ai pas écrit grand chose, cependant, le cheval a été extra toute la semaine !
Je l'ai monté deux fois à cru, p'tite ballade, ... Un cheval génial.

J'vais plutôt vous "conter" la séance d'aujourd'hui.

où je retient que le mot PARFAIT a été inventé pour mon coco, c'est pas possible sinon.

Bref, le lundi, c'est Alain qui le prend. J'avais cours à 16h30, donc à 16h10, je vais dans le manège et commence à le marcher. Je le marche rênes longues jusqu'à 16h20 puis je commence à détendre au trot enlevé. Un trot enlevé dans une attitude plutôt basse, je m'étonne toujours de voir qu'au tout début que je le montais, je n'arrivais pas à le relever assez et que maintenant j'ai de la peine à lui faire baisser le nez. Il est bas, mais pourrait aller plus bas, mais je ne vais pas m'exiter pour ça.

Bref, je détend tranquillou avec un cheval actif ( il me semblait bien endormi au pas, mais au final, il s'économisait pour le bouot XD ). A 16h30, c'est à Alain, mais forcément, avec le quard d'heure d'Alain, j'ai un peu de temps pour faire des fléxions à l'arrêt, puis au pas.

Je sais pas si je l'avais déjà dit, mais ça fait une semaine qu'on le travail sur les fléxions à la baucher pour lui décoincer sa machoire et ça fonctionne Very Happy en quelques jours, il mastique à l'arrêt dès qu'on touche les rênes, on le fait lâcher dans la nuque, encolure, machoire. Et ça fonctionne Very Happy Il mastique également au pas et commence à mastiquer au trot. Pour un cheval qui était peu bavard et toujours coincé dans la machoire, rien à dire, c'est le paradis. Donc il est bien plus attentif et il "participe" aux cours. A croire que c'est cette méthode la meilleure pour lui !

Donc voilà, ensuite je galope légèrement pour finir de le chauffer en attendant Alain, le voilà qui arrive justement. Je m'arrête donc et descends pour le lui laisser.
Il le prend et est étonné en bien de voir comment il mastique, il fait mêe des flexions tout seul. ( rênes longues, il se met en flexion latéral en mastiquant, puis si on touche les renes, se met dans la flexions latérale de la'utre côté XD enfin bon, faudra que ça cesse qu'il les fasse seule, mais comme il apprennait, on lui laissait faire ).
Il le travail donc : épaule en dedans au pas et au trot, pas de côté, demi-tour serré et il lui demande également les jambettes. Le tout avec un cheval super en avant, mastiquant, bref, un régal pour les yeux.
Il y a juste que depuis quelques jours, monsieur le cheval se rebife, lorsqu'on l'embête trop avec la cravache il se met à donner des coups de cul. Vous allez me dire que c'est nul, mais en faite j'suis presque contente, avant il ne montrait RIEN et ne participait pas au cours, c'était une corvée pour lui. Alors que maintenant il participe et donc montre quand il se vexe. C'est con, mais j'suis ravie Smile
Et un p'tit pique de fierté : C'est mon cheval ♥️ Même si j'ai pas grand mérite XD Mais il commence à prendre de belles formes ♥️
Il le travail donc un moment avant de me dire que je le monte moi vu qu'il avait fait en gros ce qu'il voulait faire. Donc je le prends moi, il s'arrête nickel, recule super ( apparemment dans un bon jour, parce que certains jours il recule très très très mal xD ) , fait des départs extra, ... Des épaules en dedans géniaux ( les flexions l'ont bien aidé pour ça ), j'ai toujours un peu de peine pour les pas de côté et comme Altaïr également, c'est dur, mais ça viendra.

Ensuite, je sors : j'aimerais trop essayer une fois de monter avec les biquettes en libertés !
- Moi j'ai toujours voulut lancer au lasso depuis un cheval.
- Tu veux essayer ?
- Ouiiiiiiii ( gamin de cinq ans qui peut avoir son bonbon xd )

Je redescends donc, et Alain monte dessus. Je fais le "piquet" ( et oui, on a un lasso xD ) et il est à l'arrêt et donc le fait tournoyer au desssus de la tête à Altaïr qui n'a pas peur, les deux paires de rênes posées sur l'encolure ( monté en bride ), et le voilà qu'il le lance. En faite il a peur lorsqu'on le lance, ce qui a faillit désarsonner Alain deux fois XD. Et je me suis pris un lasso sur la tête, ça fait mal...
Enfin bon, il a tenté un moment avant d'y arriver.

- Et je paye 80.- pour ça ...

Bref, on change, je reprends mon coco et lui sa place de prof. Les deux changements de main la cravache qui ont suivit ont un peu fait peur, mais sans plus. Il prend sur lui le coco ♥️

Je continue donc un moment où il a sortit de SUPERBES allongé au trot vu ce qu'il peut donner pour le moment, puis de jolies épaules en dedans, et surtout des allures cadencées, et où il commence à vraiment à aller en avant de lui même. A la fin, mes mains plus haute, je demandais de le rassembler un peu plus, génial !

Enfin, il me dit qu'il faut que je m'entraine à lui demander les jambettes et le pas espagnol à pied si j'arrive. Donc me voilà par terre puisqu'il voulait voir comment je faisais avant de me dire si oui ou si non je pouvais le faire seule. Donc apparemment c'est bon, en me conseillant pour comment faire, etc.

En gros, on a fait 1h30 de cours ( avec des pauses, etc bien sur ), et je me rends compte là que le cheval a juste changé physiquement et mentallement, avant, au bout de 20 minutes ( sur une heure de cours quon faisait donc que 45 minutes ) il en avait marre et ça se voyait, il s'étallait, n'avançait plus, faisait rien de bien, et maintenant on tient énormément plus !!


♥️♥️♥️♥️

Points Négatifs : toujours ces cédé à la jambe qui coince... Donc les appuyer aussi ( bien qu'il fasse bien les appuyer sur le cercle ).
Points Positifs : Tout le reste ♥️♥️♥️ PARFAIT ♥️♥️♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On apprend à se connaître, et on formera une vrai équipe   

Revenir en haut Aller en bas
 
On apprend à se connaître, et on formera une vrai équipe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Randonneur Patria, qui connaît ?
» noeud de huit ou noeud de chaise
» Apprendre à galoper
» Qui connaît http://www.cm-tw.com/ ? [TW-Bents et Performer]
» Boîte de pédalier HS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Jenseits Hilfe :: Sur les Traces d'une Plus Belle Equitation :: Pas à pas.. :: Altair-
Sauter vers: